• ODE À MA PLANÈTE TERRE

    Merci à toi, ma planète Terre,

    D'être la seule ainsi dans cet Univers !

    Quand on te découvre plein de splendeurs,

    On ne peut que t'apprécier, quel bonheur !

    Quand tu nous donnes tes aurores boréales,

    Quand tu nous dédies des couchers de soleil tropical,

    On ne peut résister à de déferlement de beauté,

    On ne peut que s'incliner devant tant de majesté !

    Quand tu nous cries ta colère dans tes tempêtes,

    C'est comme un message, un S.O.S dans nos têtes !

    C'est un appel à l'aide, une mise en spectacle,

    Afin d'arrêter l'humain de toute cette débâcle,

    La pollution, la destruction, la déforestation,...

    C'est comme si tu nous disais : "Terriens, attention,

    Je suis là, je veille,  je surveille, ne jouez pas ce jeu,

    Car je ne suis pas éternelle, aimez-moi beaucoup mieux !"

    Merci à toi, ma planète Terre,

    D'être la seule ainsi dans cet Univers !

    Quand on découvre tes déserts, tes paysages de dunes,

    Quand on assiste de chez toi à un beau clair de Lune,

    Que tes mers, océans, ruisseaux, lacs et fleuves,

    Grâce à leurs eaux, encore longtemps, nous abreuvent !

    Et quand tu décides des saisons à venir,

    Printemps, été, automne, hiver, il faut t'obéir !

    Été indien, temps de la mousson, printemps frileux,

    Canicule, hiver en retard ou parfois fort rigoureux,...

    C'est toi qui décrètes tout, tu es la maîtresse,

    Du destin de l'humain et, quelquefois, fortement, tu le blesses !

    Tous tes orages, tes cyclones, tes typhons et ouragans,

    Tes pluies torrentielles et aussi tes vents,

    Sont là pour réguler le cycle de la vie,

    A travers celle de l'humain pour toi si petit !

    Tes volcans, tes geysers sont un bouillonnement,

    C'est ton caractère de feu qui transparaît là-dedans !

    C'est une façon de constater que tu es vivante,

    Que, sans toi, la vie ne serait pas existante !

    Merci à toi, ma planète Terre,

    D'être la seule ainsi dans cet Univers !

    Les tremblements que tu infliges à certaines régions,

    Sont la conséquence d'une certaine grande punition,

    De la domination de peuples qui veulent t'avilir,

    Mais qui finissent, en fait, toujours par te servir !

    C'est pour toi une révolte, çà sonne comme une vengeance,

    Toi seule connais la vraie date de ces échéances !

    Et quand, par un grand jour de beau temps,

    On aperçoit, parfois, là-bas, comme un alignement,

    Entre l'horizon bien lointain et le ciel si bleu,

    Alors, on oublie tout et cela nous rend moins malheureux !

    Merci à toi, ma planète Terre,

    D'être la seule ainsi dans cet Univers !

    Tes arcs-en-ciel subliment encore plus ta beauté,

    Nous en sortons enchantés, tu as tant de générosité !

    Tes nuages qui voyagent, qui voguent dans l'atmosphère,

    Dessinent d'étranges figures que toi seule peut faire !

    Et quand la nuit arrive, la voûte céleste est si noire,

    Qu'en regardant les étoiles, on a des trous noirs en mémoire !

    Et quand tu nous envoie la neige, le froid, le gel,

    Le brouillard, tout est figé, mais tu es toujours aussi belle !

    Tes montagnes, tes collines où le soleil s'amuse à rebondir,

    Sont des endroits où l'humain, de là-haut, désire t'appartenir !

    Tes bois, tes forêts et toute cette belle nature,

    C'est là que tu es restée encore la plus pure !

    Merci à toi, ma planète Terre,

    D'être la seule ainsi dans cet Univers !

    On a beau chercher ailleurs dans la Voie Lactée,

    D'autres galaxies, mais tu es jusqu'ici inégalée !

    On peut avoir peur, parfois, de toi,

    Car tes mauvaises humeurs nous contraignent des fois,

    A nous remettre en question, à apprécier le peu de ce que l'on a,

    Car on ne sait jamais ce que demain sera !

    Alors, vous, les humains, si vous avez un cœur,

    Aimez la Terre et d'elle, n'ayez pas peur,

    Car elle saura vraiment bien vous récompenser,

    Oh oui, il est sûr que sur elle, vous pouvez compter !

    Il ne faut pas grand chose pour rendre heureuse la Terre,

    Respect, compréhension et pas mal de volonté de fer,

    Et la Terre, à son tour, simplement, vous dira :

    "Merci, ami humain, car grâce à toi,

    Je continuerais ma course dans ce grand univers,

    Mais je serais et resterais toujours cette bonne vieille Terre !"

    Merci à toi, unique Terre dans ce mystérieux Univers,

    On peut bien mieux comprendre que certains humains te vénèrent !

    Lire la suite...

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique