• TOUT AUTOUR DE LA TERRE

    Quand on veut découvrir les beautés de la Terre,

    Il faut passer montagnes, ciels, terres et mers !

    C'est un peu comme une sorte de pèlerinage,

    De notre planète, on tourne toutes les pages !

    Moi, comme moyen de transport, c'est l'imagination,

    Mon esprit m'envoie des images par millions !

    Il est des contrées tellement magnifiques,

    Qui dégagent comme des parfums magiques !

    Il est des endroits quelques peu anciens,

    Où l'on voudrait rester, on y est si bien !

    Il est des régions restées à l'état sauvage,

    Comme notre Univers à ses tout premiers âges !

    Il est des pays qui ont toujours des secrets,

    D'eux, ils ne veulent surtout rien dévoiler !

    Il est des secteurs où l'on se prend à prier,

    A un monde meilleur, à une Terre unifiée !

    Il est de ces paysages qui ensorcellent,

    Qui nous font voir que la vie est belle !

    Il est des territoires où tout semble irréel,

    Là-bas, dans le ciel, l'horizon enfante des arcs-en-ciel !

    Mais il ne faut surtout pas oublier aussi,

    Qu'il existe, ici-bas, des endroits maudits !

    Il est des recoins tellement infâmes,

    Qu'en y pénétrant, ils vous volent votre âme !

    Il est des arrière-pays très peu fréquentables,

    Qu'on se demande si y habite le diable !

    Il est de ces coins qui ressemblent à l'enfer,

    Où l'homme n'a vraiment rien à y faire !

    Il est de ces îles et îlots bien désertés,

    A cause du mal que l'humain y a perpétré !

    Il est des jungles qui reprennent leurs droits,

    Où la nature est la seule à faire la loi !

    Il est de ces oasis qui n'en ont que le nom,

    Ce ne sont que mirages qui nous font tourner en rond !

    Il est des lointaines cités bien abandonnées,

    Que même les anciens dieux les ont quittés !

    Il est des no man's land pas recommandables,

    Où la vie peut s'avérer très insupportable !

    Il est de ces zones où aucune herbe ne pousse,

    Pas même une petite graine, ni un peu de mousse !

    Mais toutes ces terres, laides ou belles,

    Se mélangent entre elles, se fondent pêle-mêle,

    Les uns à côté des autres, elles nous guettent,

    Et quand vous y viendrez, vous devrez payer votre dette !

    J'espère par ces quelques vers, par cette poésie,

    Vous avoir fait rêver un peu avec magie,

    Mais ce ne sont que des mots bien écrits,

    C'est maintenant à vous de découvrir, là-bas et ici,

    Ce qui fait que notre planète est si unique,

    Dans un cosmos astronomique et authentique !

    La folie des hommes détruit tout, peu à peu,

    Au profit des richesses, la Terre est en sang et en feu !

    Alors, moi, je dis : "Stop !" à tous ces malades,

    Quelle pantalonnade, il faut trouver la parade,

    Pour contrer cette terrible perversité humaine,

    Qui engendre, pour la Terre, tant et tant de haine !

    Le big-bang l'a si bien travaillé et surtout façonné,

    N'agissons plus ainsi, ayons donc un peu de respect !

    Non il n'est pas trop tard, on peut y arriver,

    Il suffit de le vouloir avec beaucoup de volonté !

    Allez, entonnez donc cette petite chanson,

    Faites résonner vos voix à l'unisson :

    "Tout autour de la Terre,

    Venez donc visiter,

    Ce bien bel Univers,

    Qui va vous enchanter !

    Tout autour de la Terre,

    Venez donc voyager,

    Entre ciel, terre et mer,

    Oh, vous en pleurerez,

    Tout autour de la Terre,

    Non, vous n'aurez plus peur,

    De vivre un enfer,

    De bonheur en couleur !"

    Lire la suite...

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique