• VISION

    Voici que, me promenant,

    Et délaissant mes tourments,

    J'au eu une vision,

    D'une magnifique création !

    Un lieu enchanteur,

    Un jardin de splendeur,

    Où des milliers de fleurs,

    Délivraient des senteurs,

    Pour embaumer mon cœur,

    Et sécher aussi mes pleurs !

    Des arbres majestueux,

    Aux troncs parfois tortueux,

    Me murmuraient des mots doux,

    Qui m'enveloppaient de partout !

    Un souffle d'air bienfaisant,

    Me revigorait l'esprit et le corps,

    Mais me fouettait le sang,

    A travers tous mes pores !

    Des ruisseaux, sources et rivières,

    Qui coulaient à travers les clairières,

    Rafraîchissaient ce bel univers,

    Qui avait tout pour me plaire !

    Des oiseaux multicolores,

    Aux voix pures comme de l'or,

    Me chantaient de tendres mélodies,

    Et autour de moi, naissait la vie !

    Des herbes folles et sauvages,

    S'écartaient su mon passage,

    Afin de ne pas me blesser,

    Et de me laisser errer !

    Des bruits quelque peu amicaux,

    Que faisaient divers animaux,

    Accompagnaient mes pas,

    Mais je ne les voyais pas !

    J'admirais ce lieu magique,

    Qui avait tout d'un endroit féerique,

    Que, pour moi, c'était trop beau,

    Que la nature me fasse ce cadeau !

    En vérité, je vous le dis,

    Ce pays, non, n'est pas ici !

    Il est sorti de mon imagination,

    Et je dois veiller à son évolution !

    Toi aussi, grâce à ton cœur,

    Tu peux occulter tes malheurs et peurs,

    En te réfugiant,

    En y courant,

    Dans ce jardin enchanté,

    Fait de tant de beautés !

    Il est là pour te protéger,

    Toi et tous tes secrets,

    C'est une sorte de nid, de cocon,

    Où tu ne touches jamais le fond !

    Ferme les yeux,... écoute,... respire,...

    Ce sont les effluves du jardin des souvenirs !

    Tu peux le modeler à ta façon,

    Donne-lui toute ton attention,

    Afin d'entretenir le feu follet,

    D'un refuge où tu peux te nicher !

    C'est un tel lieu de calme, de pause,

    Ici, ton esprit et corps se (re)pose !

    Une fleur, un arbre, un oiseau,

    De l'herbe, même un bruit d'eau,

    Sont propices pour donner à rêver,

    D'un monde où il fait bon s'échapper,

    Quand le quotidien devient lourd,

    Quand, dans la vie, toujours, je cours !

    Lire la suite...

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique